Vivre dans le monde ne signifie pas être comme le monde. Il s’agit plutôt de porter la lumière divine dans l’ombre de nos vies.
Alors lorsqu’une dispute éclate, quelle sorte de croyant es-tu ?
Celui qui attise les tensions, qui les créer, qui allume le feu ou plutôt celui qui sait se taire ?
En effet, puisqu’il y a parmi vous de la jalousie et des disputes, n’êtes-vous pas charnels, et ne marchez-vous pas selon l’homme? 1 Corinthiens 3v2
Il est inadmissible aux yeux de Dieu d’avoir parmi ses enfants des gens qui aiment et qui animent des disputes.
La colère est à bannir de son caractère, l’orgueil aussi; car les disputes partent souvent lorsque notre égo est touché.
Si quelqu’un te frappe sur une joue, présente-lui aussi l’autre. Si quelqu’un prend ton manteau, ne l’empêche pas de prendre encore ta tunique. Luc 6v29
Ce verset pourrait faire sourire, et pourtant il est rempli d’enseignement.
Tu n’as pas à répondre à la provocation, et si cela est trop dur c’est que tu n’as pas encore compris que celui qui porte une attaque se fait du mal à lui-même. Il fait entrer son âme dans la colère, la dureté, la haine… en tant que chrétien nous n’avons pas de place dans nos cœurs pour ces sentiments.
Tu peux reprendre, tu peux débattre mais tu ne peux pas essayer d’écraser l’autre sous prétexte que tu t’es senti offensé.
Rien de ce qui vient du malin ne peut toucher un enfant racheté par le divin.
Il y a six choses que hait l’Eternel, Et même sept qu’il a en horreur;
Les yeux hautains,
la langue menteuse,
les mains qui répandent le sang innocent,
le coeur qui médite des projets iniques,
les pieds qui se hâtent de courir au mal,
le faux témoin qui dit des mensonges,
et celui qui excite des querelles entre frères.
Proverbes 6v19
Alors si les autres se moquent de toi car tu ne réagis pas, utilise les armes de l’humour, de l’indifférence, du pardon mais en aucun cas tu n’as le droit d’utiliser les armes du diable comme la rancœur, la colère ou la haine.
En 2019 deviens quelqu’un de bien, quelqu’un de saint !
Le Saint-Esprit sera te consoler, que les autres soient avec ou contre toi…
Jésus a tout subi mais n’a jamais rien dit. Les coups, les crachats, les moqueries, le rejet, l’abandon, la mort… mais il savait… Lui savait que celui qui jugera les comportements n’a pas encore appliqué la justice du ciel.
Lui qui n’a point commis de péché, Et dans la bouche duquel il ne s’est point trouvé de fraude; lui qui, injurié, ne rendait point d’injures, maltraité, ne faisait point de menaces, mais s’en remettait à celui qui juge justement; lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris. 1 Pierre 2v23
Que ta journée soit inspirante.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire