L’homme n’a pas été créé pour vivre seul. C’est pourquoi Dieu a créé la femme. Ce couple représente la relation entre Christ et l’humanité. Comme un entrainement à notre éternité futur. Nous vivons pour Christ, il est notre tout, nous ne faisons plus qu’un avec lui.
Jésus ne te demande pas de l’aimer, de le suivre, de l’écouter par orgueil ou pour soif de pouvoir.
Pour nous, nous l’aimons, parce qu’il nous a aimés le premier. 1 Jean 4v19
Non, si il nous demande de lui faire confiance et de l’aimer, c’est parce qu’il nous aime. Il nous aime plus que tout, il t’aime toi qui lis ce message comme jamais personne ne pourra t’offrir autant d’amour.
Ce ne sont pas simplement des jolis mots écrits dans un livre, Jésus nous aime en paroles et en actes.
Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. 1 Jean 4v10
Vous rendez-vous compte ? Dieu a accepté de donner la vie de son Fils unique, lui le parfait contre nos imperfections.
Jésus qui lui-même dit “Me voici, envoie-moi !” (Esaie 6v8). Envoyé pour quoi faire ? Souffrir, subir, servir, mourir… Pour qui ? Uniquement pour toi.
Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande Jean 15v13
Il t’appelle son ami, lui le Tout-puissant, qui pour toi a été arraché de la présence de Dieu à la croix, un déchirement qu’en tant qu’humain nous ne pouvons comprendre… Il s’est oublié lui-même pour faire resplendir l’amour de Dieu sur Terre.
Voilà ce que nous devons accomplir à notre tour, nous oublier nous-même pour faire exploser la présence de l’Esprit-Saint dans notre coeur garant de notre élévation divine.
Un ami conseil, guide, donne, aime, faire grandir, soutient, offre… Cet ami qui peut tout c’est Jésus. Le seul qui ne vous décevra jamais, JAMAIS !
Jésus est une partie de vous-même à présent, courez vite la découvrir dans la parole vivante de la Bible.
Que ta journée soit inspirante.

1 commentaire: