On termine cette série sur la prière avec cet exemple enseigné par Jésus à ses disciples qui lui demandent comment prier.
Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.
Amen !
Matthieu 6v9
Souvent mal interprété, Jésus n’a jamais dit qu’il fallait répéter mot par mot, virgule par virgule ce texte. Chaque prière est unique. Elle est un exemple parfait de ce que doit transmettre nos prières.
Ce texte seul nous permet de comprendre la dimension et l’importance de la prière.
1- Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Nous prions pour glorifier Dieu. Nos bouches qui prononcent les mots de nos coeurs peuvent rendre gloire à Dieu, nous créature nous participons à la gloire du créateur, c’est une grâce.
Nous participons à l’avancement du royaume de Dieu en attendant sa venue par Jésus, et en cherchant constamment par l’Esprit-Saint à connaitre et reconnaître sa volonté dans la parole et dans nos vies.
2- Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Comprenons le pain au sens littéral. Nous pouvons prier pour nos besoins de tous les jours. Ne croyez pas que Dieu est bien trop élevé pour se soucier même du plus petit détail de votre vie. Tout ce qui est important à vos yeux, l’est aussi pour lui.
Mais ce que Jésus veut vous faire comprendre dans ces mots c’est que le pain spirituel est celui que vous devez rechercher avant tout. Celui de la cène qui nous permet de nous transcender dans sa mort et dans sa vie, et le pain de la parole qui nous conduit sur le chemin de la plénitude, de la confiance et de la vie éternelle.
3- Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Le pardon est l’expression ultime de l’amour. On ne parle pas seulement de pardonner à votre meilleur ami(e) ou à votre cheri(e), mais Jésus veut que vous pardonniez à vos ennemis, à ceux qui vous font du mal pour que vous compreniez que celui qui pratique le péché est plus touché que celui à qui il est adressé. La croix n’est pas la vénération d’un bout de bois, l’oeuvre que Jésus a accompli c’est l’amour sans limite, mourir par amour pour ceux qui veulent vous tuer.
4- Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.
Le croyant se croit souvent plus fort que le péché. Mais cette attitude pourrait vous mener sur des terrains dangereux. Le malin est bien plus futé que vous, et se penser plus fort que lui est déjà un marqueur de sa présence. Restons attentif à ses attaques. Oui avec l’Esprit-Saint nous sommes plus que vainqueurs, mais le combat n’est pas encore terminé. Jésus lui-même a été tenté, si le malin a fait ça c’est qu’il avait espoir de le faire tomber… combien à plus forte raison il pourrait y arriver avec nous…
Cette prière est une initiation aux dialogues avec Dieu. On le glorifie, on se fortifie et on bénit les autres. Jésus c’est l’amour, c’est aussi le pardon et la connexion la plus ultime avec le Père de l’univers. Nous pouvons nous asseoir à côté de lui et écouter ses enseignements sur la prière.
Que ta journée soit inspirante.

2 commentaires: