Avec tout ce qu’il fait pour toi, oublies-tu parfois de lui dire merci ?
Lisons cette histoire ensemble :
Jésus, se rendant à Jérusalem, passait entre la Samarie et la Galilée. Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Se tenant à distance, ils élevèrent la voix, et dirent: Jésus, maître, aie pitié de nous! Dès qu’il les eut vus, il leur dit: Allez vous montrer aux sacrificateurs. Et, pendant qu’ils y allaient, il arriva qu’ils furent guéris. L’un d’eux, se voyant guéri, revint sur ses pas, glorifiant Dieu à haute voix. Il tomba sur sa face aux pieds de Jésus, et lui rendit grâces. C’était un Samaritain. Jésus, prenant la parole, dit: Les dix n’ont-ils pas été guéris? Et les neuf autres, où sont-ils? Ne s’est-il trouvé que cet étranger pour revenir et donner gloire à Dieu? Puis il lui dit: Lève-toi, va; ta foi t’a sauvé.
Luc 17v11
Que peut-on retenir de ce passage ?
Le seul qui se retourne et qui court se jetter aux pieds du Seigneur est un samaritain. Un samaritain était vu à l’époque comme un croyant qui ne respect pas les paroles de Dieu, pire parfois vu comme un non croyant par les juifs intégristes.
#1 Toi qui es assis chaque dimanche, portes-tu un regard critique envers tes frères en Christ ? Sa tenue, ses relations, son travail, sa manière de se tenir à l’église, son manque de connaissance bibliques etc… Tu n’es pas plus important aux yeux de Dieu qu’un autre chrétien, tu peux très bien connaitre des prières par coeur, tu ne seras pas mieux sauvé qu’un autre. Ton rôle n’est pas de critiquer mais de sauver un maximum par ta connaissance et ta foi, tu n’es personne pour te positionner au dessus, personne ne l’est non plus pour te critiquer.
Dans ce passage, Jésus met en avant l’origine de celui qui vient à lui pour montrer que le cumules des rites religieux sans un réel amour, sans une réelle connexion, une âme toute entière consacrée à Dieu ne vaut rien. Aime ceux qui sont autour de toi, et aime Jésus de tout ton coeur : tu auras trouvé la voie qui mène au paradis des âmes en paix.
#2 Le second enseignement et la reconnaissance. Remercier Dieu n’est pas une obligation, c’est simplement un sentiment que l’on obtient lorsque l’on est touché par l’Esprit. Nous ne pouvons rester stoïque face à ce déversement d’amour venue du ciel. Tout ce qu’il fait c’est pour toi. Il t’aime plus que n’importe qui, il ne veut pas que tu t’habitues à cela mais que tu sois toujours en demande de ses grâces et pour cela tu te dois de dire merci, un merci qui vient du plus profond de ton coeur parce que quand on aime on ne se lasse pas de renvoyer l’amour que l’on recoit.
#3 Le troisième enseignement et que Jésus SEUL guérit, malgré ton passé, malgré le fait qu’il sait que tu ne te retourneras pas pour lui dire merci, IL TE SAUVERA te ce qui détruit ta vie. A la croix, il t’a aimé, si fort, si longtemps jusqu’à son dernier souffle.. Il t’a sauvé parce qu’il t’aime, il n’attend pas de merci, mais tu te dois de lui dire.
MERCI
MERCI
MERCI
Que ta journée soit inspirante.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire