La semaine qui s’annonce est fantastique, le coeur des chrétiens du monde entier regarde le tombeau vide, acclame la victoire du Christ !
Cette semaine aussi nous allons donc nous focaliser sur Jésus, sa mort et bien évidemment sa ressurection.
On se souvient de Jésus tous les jours, il n’y a pas un temps spécial pour le faire mais parfois il est inspirant de se souvenir en même temps, c’est pour cela que dans le monde entier cette semaine est : la semaine sainte.
Que votre comportement s’allie avec ce qui va se passer par la puissance de l’Esprit dans votre coeur pendant ses 7 jours.
Prions ensemble :
Je te trahi mais toi Seigneur tu m’aimes … Je te renie, rejette, insulte mais toi tu es toujours là pour moi… Je me demande toujours si j’avais été avec la foule, si moi aussi j’aurais crié comme les autres “Barabbas” plutôt que ton saint nom Seigneur…
Alors que ta puissance remplace ma honte et que ta ressurection qui a eut lieu il y a 2000 ans déjà puisse prendre place dans ma vie avec toute la gloire divine, remplace mon coeur brisé par ton coeur d’amour, de paix, de force, de volonté, d’éternité !
Amen
Jésus est parfait en acte. Parfait en parole.
Ce qu’il dit, il le fait.
Quand il vous dit d’aimer, que ce soit vos amis ou vos ennemis, LUI le fait.
Trois fois abandonné, par trois fois il nous montrera son amour.
La foule que lui aimait tant, va une première fois le glorifier :
#1
Le lendemain, une foule nombreuse de gens venus à la fête ayant entendu dire que Jésus se rendait à Jérusalem, prirent des branches de palmiers, et allèrent au-devant de lui, en criant: Hosanna! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d’Israël! Jean 12v12
Puis dira quelques temps après le trahir :
Mais ils s’écrièrent: Ote, ôte, crucifie-le! Pilate leur dit: Crucifierai-je votre roi? Les principaux sacrificateurs répondirent: Nous n’avons de roi que César. Jean 19v15

C’est le première abandon, celui du peuple.

#2
Pendant qu’ils mangeaient, il dit: Je vous le dis en vérité, l’un de vous me livrera. Ils furent profondément attristés, et chacun se mit à lui dire: Est-ce moi, Seigneur? Matthieu 26v21

C’est le second abandon, celui de son ami.

#3
Et vers la neuvième heure, Jésus s’écria d’une voix forte: Eli, Eli, lama sabachthani? c’est-à-dire: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? Matthieu 27v46

C’est le troisième, celui de son Père.

Je crois que assis dans notre lit ou dans le bus en train de lire ce message nous ne pourrons jamais vraiment comprendre ce qu’a ressenti Jésus lors de chacun d’eux. Les deux premier sont des trahisons, alors qu’il s’apprête à mourir pour ceux qui l’aiment, Jésus recoit en retour de la haine, du mépris… Alors que son sang va couler, son corps va être déchiré, c’est un rejet d’amour qu’il prend en plein coeur…
Si on essaye une seconde de se mettre à sa place, on peut sentir le vide qu’il a pu ressentir, sauf que Jésus aime comme personne. Il n’est qu’amour. La douleur doit être encore plus douloureuse qu’on ne peut l’imaginer.
Et puis il y a l’abandon du Père, celui de l’amour pour son peuple. Ce n’est plus une trahison comme les deux premier mais un acte de pur amour, incompréhensible mais aussi le plus destructeur de tous… Jésus est Dieu ne font qu’un. Quand Dieu se retire de son Fils, Jésus tient 3 heures dans les ténèbres de la croix car sa connexion avec le Père est si puissante que son absence enlève tout souffle de vie..
Tout ça il l’a fait pour toi. Rien que pour toi.
S’il n’a rien dit ? C’est pour toi.
S’il a souffert ? C’est pour toi.
S’il en est mort ? C’est aussi pour toi.
Alors que ton coeur lui soit consacré toute cette semaine.
Ps : Il est vivant. Gloire à Jésus !
Que ta journée soit inspirante.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire